FOOTLUX.BE

 

JJ Burnotte

Saint-Hubert (3C) : démission de Laurent Sclachmuylders

Écrit par David le 14 décembre 2011.

Laurent Sclachmuylders nous informe qu'il démissionne de toutes ses fonctions à Saint-Hubert :

Par la présente, je vous informe que ce lundi j'ai envoyé par recommandé ma démission de toutes mes fonctions au sein du club à monsieur José Roset président du RFC Saint-Hubert.  Voilà quelques années que je milite au sein de ce club et j'ai essayé avec mes petits moyens de faire prendre conscience aux personnes de Saint-Hubert que le football avait évolué et qu'il fallait travailler la formation des jeunes pour redresser le niveau sportif au niveau du football de la commune de Saint-Hubert.  J'avais tiré la sonnette d'alarme en fin de saison dernière en créant les Etats Généraux du football sur la commune de Saint-Hubert.  Après un petit vent d'exaltation, le soufflet est bien vite retombé.  La commune de Saint-Hubert est la moins bien représentée dans toutes la province en recrutement de formation d'entraîneur.  Il semble que personne ne désire effectuer les efforts nécessaires pour apprendre de nouvelles techniques de formation pour les mettre en application dans la formation des jeunes. Cliquez sur "Lire la suite" pour découvrir la suite du billet d'humeur de Laurent Sclachmuylders.

 

 

De plus, à aucun moment, je n'ai été soutenu par les membres de la Direction du club pour essayer de mettre en place une politique sportive afin de changer les mentalités.  Cette question n'a si peu voir jamais été débattu en réunion.  Sans politique sportive, je ne vois pas comment nous pourrions avancer dans l'avenir.  Il n'est pas normal qu'une commune de presque six mille habitants n'arrive pas à avoir un club en première provinciale où au moins jouant le haut de classement en deuxième provinciale. Si la situation continue de la sorte, le football risque de disparaître sur la commune de Saint-Hubert. Des tensions au sein du Comité m'ont également découragé à essayer encore et toujours de faire prendre conscience d'une situation délicate avec les jeunes joueurs.  Je pense que les enfants de la commune de Saint-Hubert ne sont pas moins doué qu'ailleurs mais qu'ils doivent avoir une formation convenable pour pouvoir progresser. Lorsque je vois qu'il est pratiquement impossible de faire deux entraînements par semaine avec les différentes équipes, je ne vois pas comment nous pouvons former des joueurs qui pourront un jour jouer à un bon niveau provincial. Cela me blesse de devoir quitter le club mais je ne pouvais plus rester dans un club où la direction ne m'a guère suivie dans mes idées.  Je n'ai aucune rancœur sur personne et je souhaite bon vent aux dirigeants du RFC Saint-Hubert qui, je l'espère, prendront enfin conscience qu'il est nécessaire d'avoir une politique sportive stricte pour pouvoir progresser Je ne quitte pas le monde du football puisque je suis entraîneur des minimes provinciaux de l'association Bertrix-Orgeo où nous essayons justement de travailler la formation des jeunes joueurs dans la région Centre-Ardenne.

Bien à vous,

Laurent Slachmuylders

Identification

Contact

Membres connectés

A cet instant, vous êtes 34 visiteurs connectés sur Footlux.