FOOTLUX.BE

 

JJ Burnotte

Melreux (2C) : Ludo Detroux confirmé pour 2012-2013

Écrit par David le 12 décembre 2011.

soyeur_benoit_melreux

La patience dame le pion à l'impatience (billet d'humeur de Benoît Soyeur)

En avril 2011, le comité a décidé d 'accorder une place très importante à la jeunesse.  En un mot, garder une cohérence avec la politique de formation mise en place depuis une dizaine d'années était le fil conducteur de la saison 2011-2012.  Huit mois plus tard, l'équipe fanion de la RUS Melreux se trouve dans la colonne de gauche avec en moyenne, sept joueurs de moins de vingt ans dans le quinze.  Ce dimanche lors de la victoire contre Compogne, ils étaient neuf sur la feuille et très nombreux dans le vestiaire pour saluer la victoires des copains. Les chants dans la buvette ce dimanche ont démontrés qu'en football, la mentalité d'un groupe est primordiale.  Certes, les résultats du premier quart de championnat ont semés quelques doutes et inquiétudes dans les choix du comité. Certains scrutaient le moindre faux pas mais sans crier gare et avec beaucoup de sérénité, le groupe est resté solidaire pour atteindre aujourd'hui les 27 points.

Le  premier mérite en revient au jeune entraîneur qui en avril dernier a accepté le chalenge de construire une équipe sur base des fondements du club, la confiance aux jeunes.  Pourtant, depuis le début saison, Ludo Detroux est soumis à de nombreuses blessures et toutes les semaines, il compose sans se plaindre.  Il faut rappeler qu'à une certaine période, il a du faire face à dix défections. Bis répétita ! Le week-enddernier, Sébastien Lejeune s'est occasionné une entorse et ne sera opérationnel qu'en janvier.  Ce week-end, c'est Lionel Brugnetti a subi le même sort. Quant à Julien Maréchal, il n'a pas encore joué une minute cette saison mais a recommencé à trottiner ce qui donne une lueur d'espoir pour 2012.

Des pions importants comme Edin Draganovic et Laurent Prestigiacomo ne jouent plus depuis deux mois. Le point positif de ces défections est qu'elles ouvrent des portes. Lors de notre prochaine rencontre à Halthier, il n'est pas interdit qu'un nouvel espoir du club assidu aux entraînements depuis plus d'un mois glisse sur le banc.

Toutes mes félicitations au coach qui sera toujours de la partie la saison prochaine. Je retrouve en lui la belle époque des Santer, Leemans et Boutay, période où autour d'un verre, il m'était possible de discuter constructivement football, l'un à l'écoute de l'autre.

Le mérite en revient également au comité qui a su garder un cap alors que le climat de fin de saison 2010-2011 n'était pas serein.  En conclusion, la communication, le rassemblement et la patience sont trois éléments qui permettent d'avancer dans un club.

Benoît Soyeur

Identification

Contact

Membres connectés

A cet instant, vous êtes 77 visiteurs connectés sur Footlux.