Menuiserie De JaegerNissan Dion

 

jjb banner 2018

Les clubs de D1 et D2 amateurs ont reçu leur matériel d'analyse vidéo

Écrit par David le 20 août 2019.

Les entraîneurs et analystes vidéos des clubs de D1 et D2 amateurs étaient invités au Belgian Football Center de Tubize ce lundi. Ils en sont repartis avec un superbe cadeau sous le bras: du matériel qui va grandement leur faciliter la tâche en matière de scouting et de préparation de matches. Une opération rendue possible grâce... aux Diables Rouges.

Il y a un peu plus d'un an, le pays vibrait aux exploits de la Belgique en Russie. La troisième place obtenue a permis à la fédération de toucher une prime conséquente et Roberto Martinez, qui est non seulement sélectionneur mais aussi directeur technique de la fédération, a tenu à ce que les clubs amateurs reçoivent leur part du gâteau.

Cette part du gâteau, c'est une caméra 4K, un trépied, deux batteries et une carte SD qui vont permettre aux clubs de filmer leurs matches en angle large et d'alimenter une plate-forme (Hudl) grâce à laquelle ils pourront notamment sélectionner facilement des extraits, les envoyer sur les smartphones des joueurs, tenir des statistiques ou visionner les rencontres de leurs prochains adversaires.

"Ce système va permettre aux clubs de faire des économies en matière de scouting", explique Thomas Rodrigues Pereira, senior operational manager de l'ACFF. "Elle va aussi leur permettre de mieux préparer leurs matches."

Bien entendu, pour que le système soit fonctionnel, il faut que chaque club joue le jeu: une caméra placée à 8 mètres de haut, des images de qualité téléchargées dans les 24 heures suivant la rencontre et un analyste vidéo dédié. A ce sujet, grâce à des accords avec des écoles, la fédération fera en sorte que chaque club qui ne dispose pas encore d'un analyste vidéo puisse obtenir le concours d'un étudiant.

L'objectif est de former une véritable communauté d'analystes vidéos, les meilleurs d'entre eux pouvant même être conviés à rejoindre le staff de l'équipe nationale avant l'Euro 2020.

Roberto Martinez a joué un rôle moteur dans le lancement de cette opération, rapidement approuvée par les directeurs techniques francophone et néerlandophone ainsi que par les conseils administration des ailes.

"Le football amateur est le point de départ de la création d'une équipe nationale", a-t-il expliqué dans la salle... "Russie" de l'hôtel Martin's Red, à l'endroit-même où il a préparé la fabuleuse campagne des Diables Rouges en Coupe du monde grâce, notamment, à l'analyse vidéo sur base d'un système identique à celui offert aux clubs de D1 et D2 amateurs.

"Nous sommes dans un monde où la vision que les jeunes ont du football est largement influencée par les images", poursuit le DT national. "Cela commence dès leur plus jeune âge, quand ils jouent à FIFA sur PlayStation."

Roberto Martinez insiste également sur l'importance de filmer les rencontres en angle large, tant en matière de pressing/opposition qu'en matière de possession de balle (organisation du jeu). "Il y a un point commun entre le football amateur et l'équipe nationale: on passe très peu de temps avec les joueurs. Il est donc important de leur fournir très rapidement des images qui leur permettront de visualiser les problèmes afin qu'on puisse directement se mettre au travail lorsqu'on se retrouvera pour l’entraînement suivant."